Réflexions de confinés sur un monde à renverser

Introduction Le COVID-19, n’était, début janvier, qu’une étrange pneumonie apparue en Chine, qu’on regardait de loin. Aujourd’hui, même s’il est invisible, il est partout et on le redoute, confinés derrière…

Fin du monde ? Plutôt éclipse rouge que soleil vert !

Le dérèglement climatique, et plus largement la destruction généralisée des habitats et des espèces qui composent l’écosystème de notre planète est évidemment très préoccupante. Il suscite, à nouveau, et à intervalles réguliers depuis plusieurs décennies maintenant, une grande mobilisation. Notamment par une jeunesse inquiète, à raison, de bouleversements majeurs prévus à court terme. Mais il nous paraît aujourd’hui nécessaire non seulement de critiquer mais surtout de détruire ce qui depuis déjà longtemps se construit autour du mot « écologie ».

Commerçants, le ras-le-bol des gilets jaunes !

Les petits commerçants c’est une grosse douille. Sous couvert d’artisanat créatif et de « petite » structure, ils sont en fait les vitrines d'un capitalisme local et bien sûr font tout pour le défendre.

Pas de cadeaux pour les patrons !

Noël, cette période merveilleuse où tous nos rêves se réalisent, où tous nos problèmes disparaissent sous une chape de cadeaux et de chocolats. En tout cas c'est ce que les patrons veulent nous faire croire, parce qu'en vrai c'est surtout une période intense de production et d'écoulement de marchandise.